Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2007 7 18 /02 /février /2007 11:06

" On croit savoir. Alors on baisse la garde et on fait comme si tout est au mieux. Avec le temps, on finit par ne plus prêter attention aux choses comme il se doit. On est confiant. Que peut-on exiger de plus? La vie nous sourit, la chance aussi. On aime et on est aimé. On a les moyens de ses rêves. Tout baigne, tout nous bénit...Puis, sans crier gare, le ciel nous tombe dessus. Une fois les quatre fers en l'air, nous nous apercevons que la vie, toute la vie -avec ses hauts et ses bas, ses peines et ses joies, ses promesses et ses choux blancs - ne tient qu'à un fil aussi inconsistant et imperceptible que celui d'une toile d'araignée. D'un coup, le moindre bruit nous effraie, et on n'a plus envie de croire à quoi que ce soit. Tout ce qu'on veut, c'est fermer les yeux et ne plus penser à rien. (...)

Toute la nuit j'ai essayé de comprendre comment Sihem en était arrivée là. A partir de quel moment elle avait commencé à m'échapper. Comment ai-je pu ne rien remarquer?...Elle a sûrement essayé de me faire un signe, de me dire quelque chose que je n'ai pas su saisir au vol. Où avais-je la tête? C'est vrai, son regard avait perdu beaucoup de sa splendeur, ces derniers temps; ses rires s'étaient espacés, mais était-ce là le message qu'il me fallait déchiffrer, la main tendue qu'il me fallait absolument attraper pour empêcher la crue de me la confisquer? Dérisoires indices pour quelqu'un qui ne lésinait pas sur les moyens afin de rendre sa fête à chaque baiser et son orgasme à chaque étreinte. Je remue de fond en comble les souvenirs en quête d'un détail susceptible de rassurer mon âme; rien de probant. Entre Sihem et moi c'était le parfait amour - pas une fausse note ne semblait érafler les sérénades qui le saluaient. (...)

- Il faut toujours regarder la mer. C'est un miroir qui ne sait pas nous mentir. C'est aussi comme ça que j'ai appris à ne plus regarder derrière moi. Avant, dès que je jetais un coup d'oeil par dessus mon épaule, je retrouvais intacts mes chagrins et mes revenants. Ils m'empêchaient de reprendre goût à la vie, tu comprends? Ils gâchaient mes chances de renaître de mes cendres... (...)

Qui regarde la mer tourne le dos aux infortunes du monde. Quelque part, il se fait une raison. "

                                               Yasmina Khadra, L'Attentat

Partager cet article

Repost 0
Published by kashyle - dans divers
commenter cet article

commentaires

nuage de lait 18/02/2007 22:43

Très beau texte et poignant en même temps.

khala 18/02/2007 21:10

très émouvant ...par contre , comme je suis curieuse , j'aurai aimé savoir à qui il s'adressait ... tant pis !

leonine19 18/02/2007 16:57

super texte!

Cendrine 18/02/2007 13:21

je suis justement en train de lire ce très beau livre!

alhya 18/02/2007 13:19

ce texte... juste merci, ma Kashyle, de me le faire découvrir...

Présentation

  • : Les délices de Manon
  • Les délices de Manon
  • : un peu de nous, un peu de cuisine, un peu de vie quoi...
  • Contact

Contacter l'auteur

Rechercher

partenaire

LORD2

Archives